Le démantèlement nucléaire en Suisse

Noé21 prépare un symposium sur le démantèlement des centrales nucléaires.

Les personnalités suivantes soutiennent cet événement.

« Le démantèlement des quelques 450 réacteurs existant de par le monde devient actuel pour un nombre croissant d’entre eux. Les déconstructions déjà en cours mettent en avant des difficultés et des retards considérables. Il est vraiment temps de faire le point sur l’héritage que nous laisserons de l’ère nucléaire. »
René LONGET, expert en développement durable, administrateur de sociétés de production d’électricité, vice-président SIG.

 

« L’insuffisance de connaissances en Suisse sur le démantèlement des centrales nucléaires nourrit une aversion de discuter du sujet. C’est pourquoi il est si important d’écouter les spécialistes étasuniens et allemands que Noé21 va inviter. »
Regula Rytz, Conseillère nationale (BE)

 

« Le développement du nucléaire, sans disposer d’une solution durable pour l’élimination des déchets, était une des actions les plus irresponsables commises à ce jour. Ayons au moins la décence de réduire au plus vite et au mieux les risques et les charges pour les prochaines générations ! »
Walter WILDI, géologue, Prof. honoraire, Université de Genève, anc. Pdt de la Commission fédérale de sécurité nucléaire (KSA)

 

« Le démantèlement des centrales nucléaires est un défi important que nous devons relever afin de ne pas laisser aux générations futures ce que nous n’avons pas eu le courage de faire. Le symposium organisé par Noé21 contribuera à relever ce défi. »
Isabelle Chevalley, Conseillère nationale (VD), Verts Libéraux

 


Marcos Buser, géologue, ancien membre de la Commission fédérale de sécurité nucléaire (KSA). Institut pour la gestion durable des déchets (ZH)

 

 

 


Dr Dick Marty, anc. Conseiller aux Etats (TI)