Rapport d’activités 2015

Le mot de la Présidente

Les mains dans le cambouis !

Est-ce que 2015 est une année qui a vu évoluer la sensibilité des contemporains sur le réchauffement climatique ? Est ce que les élus prennent davantage conscience de l’impact majeur que leurs décisions auront sur le climat ? A Noé21 même si on se pose ces questions, quels que soient les avis, l’objectif de notre travail reste inchangé: parvenir à avancer le sujet sur l’agenda personnel et politique.

Des habitants aux décideurs politiques qui créent les incitations positives ou négatives, tout le monde doit s’y mettre. La vraie baisse des émissions des gaz à effet de serre n’arrivera pas d’un coup parce qu’on y aura pensé très fort et qu’on aura communiqué sur les réseaux sociaux. Il faut mettre les mains dans le cambouis ! La COP21 qui a eu lieu à Paris poursuit le travail d’auto-persuasion par les Etats, de formulation de prémices qui pourraient aboutir à des décisions contraignantes sur de bonnes idées à mettre en œuvre par tous, chacun à son niveau. Mais quel que soit le résultat des négociations internationales, à l’échelle locale, que ce soit la commune ou le canton, la réalité est la même: la réduction drastique des émissions de GES est incontournable.

Malgré une comparaison internationale (la seule!) qui honore la Suisse, notre région a un grand besoin de rattrapage pour combler son retard si nous comparons nos résultats et nos objectifs aux recommandations émises par le GIEC.

Pour combler ce retard, Noé21 a notamment travaillé au plan cantonal sur deux objets : Sur l’aéroport de Genève Cointrin d’abord. Noé21 a obtenu que l’avenir de l’aéroport soit enfin un sujet de discussion public et que d’autres organisations s’en mêlent aussi. Cela a pris quelques années mais il ne faut pas relâcher son énergie, parce que justement l’aéroport en dépense trop…(et de la mauvaise !). Toujours au niveau du canton, Noé21 a salué qu’un plan climat cantonal soit formulé par le Conseil d’Etat. Ce plan officiel fait suite au travail de l’association sur un projet de loi et après avoir réalisé à ses frais un premier Plan climat cantonal et une remise à jour du plan l’année suivante. Nous avons aussi émis des remarques constructives sur le plan du Conseil d’Etat.

Au niveau fédéral, Noé21 a participé à la consultation fédérale sur le remplacement des subventions par des incitations fiscales, que nous promouvons depuis nos débuts sous la forme de la Réforme fiscale écologique. Nous préparons aussi une action en justice avec des organisations partenaires pour obtenir que la Confédération soit contrainte d’aligner ses objectifs – nos objectifs en fin de compte – de réduction d’émissions de GES sur les recommandations du GIEC.

Noé21 codirige le programme Fairconditioning en Inde grâce au soutien du Bureau de la Solidarité internationale du canton de Genève et de la fondation Oak. Ce programme agit à temps pour permettre qu’en Inde la nouvelle génération d’architectes et ingénieurs sache concevoir et construire des bâtiments économes en énergie pendant son boum de la construction. Faute de l’avoir fait a Genève pendant que le canton vivait «son» boum de l’immobilier, nous nous retrouvons maintenant avec des immeubles passoires dont l’isolation thermique prend un retard inouï en raison notamment du coût. Noé21 est aussi une association qui sensibilise la population, nous allons dans les écoles dispenser un cours sur le climat, nous organisons des cafés-discussion pour débattre, nous organisons des stands notamment pendant les journées Alternatiba.

Pourtant, Noe21 sort aussi d’une année 2015 difficile. Les bonnes idées fusent, les projets d’actions aussi, et plusieurs personnes sont prêtes à donner de leur temps et de leur énergie. Seulement, pour mettre tout cela en œuvre, il faut de l’argent. Sans quoi les projets n’avancent pas. Ils sont pensés mais on ne peut pas les actionner ou alors avec très peu de temps disponible. Malgré ces difficultés, les projets avancent et nous devenons meilleurs pour récolter des fonds. Alors pour finir j’adresse un grand merci à toutes les personnes, fondations et administrations qui nous ont aidé à déployer notre travail et qui nous permettent d’agir en leur nom !

Magali Origa
Présidente de l’association Noé21

Rapport d’activités 2015 (PDF)